Demoslogan
French English    Blog   Liens

Kanchenjunga, camps de bases Nord et Sud

27 jours

Trip Code: KANCH

Overview

Le Kangchenjunga, 3ème sommet de la planète, du haut de ses 8586 mètres, fut considéré jusqu’en 1856 comme la plus haute montagne du monde. Connu comme « Les 5 trésors des neiges » pour les 5 sommets qui constituent son massif, il est sacré pour le peuple Kirant qui le nomme ‘Sewalungma’ et y voit les 5 dons de Dieu: Or, Argent, Diamants, Céréales et Livres Sacrés.

Une jolie tradition fut instaurée le 25 mai 1955, lors de la première ascension victorieuse du monstre: l’équipe britannique emmenée par Joe Brown, Norman Hardie et George Band, par respect pour les croyances locales, s’arrêta quelques mètres sous le sommet. Cette expédition couronnait 50 ans d’échecs plus ou moins retentissants depuis la première tentative en 1899.

Des villages aussi beaux que variés, une flore luxuriante, et une faune préservée dans un environnement multiconfessionnel, partagé par les nombreuses ethnies qui peuplent la zone protégée du Kangchenjunga.

Après les maisons rouges et blanches aux toits d’ardoise des premiers jours, suivent les habitations du fond des vallées, tressées en bambou pour une meilleure aération, et enfin, apparaissent les maisons de pierre aux toits de bois des paysages d’altitude.

Mais comparé au reste du pays, une différence saute aux yeux ici: les forêts sont partout luxuriantes. La mousson, plus virulente à l’Est de l’Himalaya, déverse des trombes d’eau durant l’été et nous offre une flore des plus riches: Bambouseraies rafraîchissantes, concertos d’orchidées sauvages et des dizaines d’espèces de rhododendrons aux couleurs et formes difficilement croyables.

La diversité des populations est à l’image de la flore, insatiable !

Aux populations indo-aryennes hindoues des premiers jours (on croisera même quelques Newars, installés depuis plusieurs générations) succèdent les ethnies mongoloïdes du peuple Kirant, les Rai et les Limbu, animistes profondément enracinés dans leur relation à la nature. Leur histoire nous renvoie dans le plus lointain passé népalais puisque la première dynastie de l’ancien royaume fut Kirant.

Enfin, après plusieurs jours de marche en zone assez humide, nous arrivons chez les Sherpas et les Wallungbas (groupe ethnique d’origine Tibétaine), ces peuples de la très haute altitude, bouddhistes jusqu’au bout de leur baratte, et qui nous offriront de nombreuses tasses de Gurgurcha, le thé salé au beurre de yak. Gurgurcha ? « Gurgur gurgur » la mélodie de la baratte pour le préparer …

Nous observerons les habits, habitats et habitudes, découvrirons les cuisines locales, et bien sur goûterons la Thungba (alcool à base de millet, à boire chaud et à la paille!).

Qui dit flore dit faune et ce voyage aux fin fonds du Népal nous permettra peut-être d’entrevoir le panda rouge, l’ours noir d’Asie, ou la panthère des neiges. Plus facilement accessibles, se laisseront observer les nombreux cervidés, rapaces et yaks, dans un environnement de pics enneigés plus hauts les uns que les autres.

La région protégée du Kanchenjunga est peuplée par approximativement 6000 habitants, majoritairement éleveurs et agriculteurs. Cette zone couvre une surface de 2035 km2. On y dénombre 253 espèces d’oiseaux, 22 de mammifères (dont le Panda Roux, la panthère des neiges, le daim musqué, l’Ours de l’Himalaya, le loup gris, la panthère, les singes entelles et macaques d’Assam), mais aussi 48 espèces d’orchidées, 28 des 30 espèces de rhododendrons du pays, mélèzes de Griffith, genévriers, etc..

Les amateurs de haute montagne ne resteront pas sur leur faim puisque nous marchons sur des moraines et approchons d’impressionnants glaciers, passons une nuit en haute altitude suivie d’un départ de nuit à la frontale, un col à plus de 5000m, et les vues sur pas moins d’un 8000m, une douzaine de 7000m, et plus d’une vingtaine de 6000m.

Ce trek ne nécessite pas de technique de montagne, mais de par la durée, l’éloignement des routes, et l’altitude atteinte, requiert un bon degré d’entrainement. Un randonneur en bonne forme est un randonneur qui profite plus.

Comme en tout trek de haute altitude, la météo peut venir ajouter du piquant et rendre le passage du col séparant les vallées Nord et Sud compliqué, voir impossible … malgré les 2 journées de sécurité !!

Enfin, pour ce qui est de l’isolement (à peine 1000 touristes par an), ce trek nous emmène à plus d’une dizaine de jours de marche de toute route.

Bonne déconnexion !!

Itinéraire

Jour Trek Programme Activité Temps Altit.
1   Arrivée Libre   1300
2   KTM Visites 9:00-17:00pm 1300
3   Ktm-Bhadrapur-Ilam Transfert 50mn de vol+4-5h route 1220
4   Ilam-Suketar Transfert 4-5h route 2420
5 1 Suketar-Chirwa Trek 6-7h de marche 1270
6 2 Chirwa-Lelep Trek 5 à 6h de marche 1660
7 3 Lelep-Amjilosa Trek 4 à 5h de marche 2310
8 4 Amjilosa-Gyabla Trek 4 à 5h de marche 2730
9 5 Gyabla-Gunsa Trek 2h trek/2h route 3595
10 6 Gunsa Trek Acclimatation 3595
11 7 Gunsa-Kangbachen Trek 3 à 4h de marche 4050
12 8 Kangbachen-Lhonak Trek 3 à 4h de marche 4785
13 9 Lhonak Trek Excursion à Pangpema 4785
14 10 Lhonak-Gunsa Trek 6 à 7h de marche 3595
15 11 Gunsa-Selele Trek 3 à 4h de marche 4300
16 12 Selele-Tseram Trek 4 à 5h de marche 3870
17 13 Tseram-Ramche Trek 3 à 4h de marche 4580
18 14 Ramche Trek Excursion à Oktang & BC 4580
19 15 Ramche-Tseram Trek 3h de marche 3870
20 16 Tseram-Yamphudin Trek 5 à 6h de marche 2080
21 17 Yamphudin-Phumphedanda Trek 5 à 6h de marche 1860
22 18 Phumphedanda-Kande Bhanjyang Trek 5 à 6h de marche 2130
23 19 Kande Bhanjyang-Suketar Trek 5 à 6h de marche 2420
24   Suketar-Bhadrapur Transfert 12h de route 1300
25   Bhadrapur-KTM Transfert 50mn de vol 1300
26   KTM Visites 9:00-17:00pm 1300
27   KTM Départ   1300

Détails Itinéraire

  • Jour 1 Arrivée à KTM

    • Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel en B&B. Briefing à propos du voyage et fin de journée libre.

      Nuit en hôtel, selon votre choix de catégorie.

  • Jour 2 Découverte de la vallée de Katmandou

    • Une journée consacrée à vous imprégner de l’ambiance de la capitale népalaise. Perdez-vous dans les ruelles étroites et les cours intérieures de la vieille ville de Katmandou ou tournez avec la foule des croyants autour du Stupa de Bodnath dans son quartier tibétain, de Pashupatinath, haut lieu de l’hindouisme site de crémation de la vallée à Swayambunath le temple des singes dominant la vallée de Katmandou vous prendrez une claque d’images, de couleurs, d’odeurs et surement de rencontres…

      Nuit en hôtel, selon votre choix de catégorie.

      Contactez-nous si vous désirez une journée de visites de la vallée de Katmandou:

      - Guide culturel anglophone ou francophone
      - Voiture réservée avec chauffeur
  • Jour 3 Kathmandu-Bhadrapur-Ilam (1 220m), 50mn de vol + 4-5h de route

    • Cette journée peut être un peu chaotique, l’heure de départ du vol dépendant des conditions météo … Après une petite heure d’un incroyable vol tout au long de la chaîne himalayenne, nous voici dans la plaine du Teraï, dans la chaleur de la plaine du Gange !

      Nous partons de suite pour un très beau trajet routier, qui nous mène au travers des collines vers les jardins de thé d’Ilam, le « Darjeeling » népalais en ce qui concerne la feuille odorante.

      Nuit en Guest House.

      IMPORTANT: Il est possible de rejoindre Suketar dans la journée (en fait dans la soirée), en voiture depuis Bhadrapur dans le Teraï. Il nous faut pour cela effectuer un long trajet d'une dizaine d'heures …

      IMPORTANT 2: L’aérodrome de Suketar, a été reconstruit et a ouvert une connexion directe Katmandou-Suketar qui nous fait gagner 2 jours de transport à l’aller et 1 jour au retour. L'unique vol hebdomadaire a lieu le vendredi, mais n'est pas du tout fiable (de nombreuses annulations ont déjà eu lieu).

  • Jour 4 Ilam-Suketar (2 420m), 4 à 5h de route

    • Lever de bonne heure afin de faire une ballade dans les jardins de thé d'Ilam, puis de profiter des superbes vues panoramiques sur la chaine du Kanchenjunga, que la route nous offre pendant la journée. Nous déjeunons en route dans l’un des nombreux villages de la région, où nous goûterons les spécialités Limbu, l’ethnie principale dans la région. Nous atteignons Taplejung, puis Suketar, en milieu d’après-midi.

      Nuit en Lodge.

      La région du Kangchenjunga, fut le 21 Septembre 2011 à 18:10pm, le théâtre d’une catastrophe naturelle et humaine: Un tremblement de terre mesurant 6.9 sur l’échelle de Richter frappa la région durant 40 secondes, détruisant bâtiments publics et privés et, déclenchant d’innombrables glissements de terrains et avalanches.

      De par l’heure à laquelle frappa le séisme, les pertes en vies humaines furent relativement faibles, mais la vie, sous ces potentielles futures avalanches créés par l’affaiblissement des structures rocheuses de la région, est rendue encore plus hasardeuse …

  • Jour 5 Suketar-Chirwa (1270m) - 6-7h de marche

    • Nous commençons notre première journée de marche par une longue descente qui nous mène à travers villages colorés et cultures de cardamone et de millet. Nous croisons ainsi et dans la même journée: Tibétains devenus depuis longtemps népalais à Bhotegaon, Hindous de castes aux traits aryens à Jogidanda et à Phurumbe, Limbus et même Tamangs à Chirwa. Ces ethnies mongoloïdes et leurs contreparties aryennes semblent vivre en bonne entente malgré leurs nombreuses différences.

      Quelques passages en montagnes russes nous attendent en forêt, à l’approche de Chirwa, village d’une dizaine de maisons dominant la rivière Tamor.

      Cette journée est longue et en groupe, nous arriverons en début de soirée. Il est possible de couper cette journée en deux journées plus courtes.

      Nuit en Guest House.


  • Jour 6 Chirwa – Lelep (1750m) – 5 à 6h de marche

    • Assez courte journée, pendant laquelle nous longeons la rivière Tamor, et traversons de belles forêts humides. Rhododendrons, orchidées et cardamone, largement cultivée dans la région, au programme!

      Nous utilisons plusieurs ponts suspendus et traversons de nombreux villages le long de la rivière. Mais notre étape du jour surplombe la Tamor et nous quittons le chemin principal pour pour gravir les quelques centaines de mètres depuis lesquels domine Lelep, le premier village « Wallunba » que nous rencontrons.

      Nous arrivons assez tôt pour découvrir ce village habité par les ethnies Sherpa, Wallungba et Limbu, mais aussi visiter le Gompa et profiter de la vue sur les vallées environnantes et le Sarphu III au loin.

      Nuit en Guest House.

      Wallungba: Ethnie mongoloïde du groupe tibétain, d’une dizaine de milliers d’âmes, répartis entre le Tibet, l’Inde et Taplejung au Népal. Ils parlent la langue Wallunge, plus proche du tibétain de Lhasa (U-Tsang).

  • Jour 7 Lelep-Amjilosa (2310m) 4 à 5h de marche

    • Nous quittons aujourd’hui la rivière Tamor et entrons en zone préalpine.

      Descente jusqu'au pont sur la Tamor et Sekathum de l’autre coté. Nous longeons maintenant la rivière Ghunsa, rive gauche assez plat d’abord, puis après le pont suspendu de Jhyangim, de bonnes montées raides à travers les champs de maïs et d’orge nous attendent.

      On ne croise plus vraiment de villages mais des hameaux (Jhyangim, Gaiya Bhari, Jhau Bhari, Lamatar), et les premières bergeries font leur apparition, alors que les sentiers se font plus secs et raides. Nous dormons au village d’Amjilosa, village Sherpa d’une quinzaine de maisons.

      Nuit en Guest House.

  • Jour 8 Lelep-Gyabla (2630m) 4 à 5h de marche – 14km

    • Nous continuons notre progression vers les hauteurs, par une journée faite de montées raides sur des chemins parfois scabreux et de forêts de bambous et rhododendrons. Le seul hameau que nous traversons aujourd’hui est Thyangyam, parmi les bambous !

      Nous atteignons enfin Gyabla, village Sherpa d’une petite vingtaine de maisons au toits en tavaillons, qui abrite un Gompa de l’école Geloug, une école et qui fut largement touché par le tremblement de terre de 2010.

      Nuit en Guest House.

      Nous entrons en région d’altitude (au-dessus de 3000m) donc marchons lentement, les pauses s’accentuent, et nous allons commencer à prendre notre rythme de croisière, pause hydratation toutes les demi heures !!

  • Jour 9 Gyabla-Ghunsa (3 500m) 3h à 4 de marche - 11km

    • Courte et facile journée de marche le long de la rivière Ghunsa Khola. Facile ? Entre les traversés d’immenses glissements de terrain et les énormes rochers posés ça et là, attendant leur tour pour tomber, cette étape nous laisse tout de même quelques souvenirs …

      Nous atteignons d’abord Phole, après 2 heures de montées et descentes, et la traversée d’une belle forêt mixte de bambous, chênes et rhododendrons. Ce village tibétain, d’une quarantaine de maisons en pierres, aux toits en tavaillons, possède plusieurs gompas, dont « Tashi Choeling », le gompa Gelougpa (école des bonnets jaunes) du Dalaï Lama, construit en 1987.

      Nous sommes dans la zone d’altitude ‘sensible’, puisque nous avons atteint et même dépassé la barre des 3000m. Avec cette altitude, nous découvrons genévriers et rhododendrons nains, les principaux acteurs de la flore d’altitude, avec ses odeurs et ses couleurs de lande écossaise !!

      Une bonne heure et demie (et une forêt de rhododendrons et genévriers) nous sépare de Ghunsa, le dernier village habité de cette vallée himalayenne du bout du monde.

      Le village est composé d’une cinquantaine de maisons, quelques Guest Houses et magasins, un commissariat, un bureau du WWF, un terrain de volleyball et un atelier d’extraction de l’huile essentielle de Rhododendrons (Rhododendron anthopogon) ainsi que les inévitables: école publique et monastère Bouddhiste.

      Nuit en Lodge.

  • Jour 10 Journée de repos/acclimatation à Ghunsa (3 500m)

    • Les superbes ballades sont dans la région illimitées … Nous découvrirons également la culture Wallungba, un groupe ethnique tibétain d’une quinzaine de milliers d’âmes, réparti entre Ghunsa, Walunchung, et une petite dizaine de villages de la région, aux fortes connections tibétaines.

      C’est notre première journée au-dessus de 3000m et notre organisme va commencer à fournir les efforts d’acclimatation nécessaires: Augmentation de la ventilation (respiration plus courte et plus rapide) afin de capter plus d’oxygène, et augmentation de la fréquence cardiaque (accélération du rythme cardiaque) afin de le transporter plus rapidement.

      Nuit en Lodge

  • Jour 11 Gunsa - Kambachen (4 050m) 3 à 4h de marche – 10km

    • Encore une courte journée de montée, parmi les forêts de rhododendrons, de bouleaux et de genévriers, les éboulements et les traversées de rivière.

      Le chemin, là aussi, navigue et serpente entre les nombreux glissements de terrain, traverse la rivière Ghunsa sur un pont de fortune et nous offre des vues sur le Bokton Peak (6 143m).

      Nous dépassons quelques bergeries et enfin arrivons à notre étape de Kambachen, à la croisée de plusieurs vallées glaciaires, et qui doit son nom au Kambachen (7903m), pic occidental de la crête du Kanchenjunga. Nous profitons de l’arrivée de bonne heure afin de mieux nous acclimater en découvrant les alentours. Il y avait jadis au nord des bergeries un gompa de Kambachen, aujourd’hui abandonné et pillé. Les croyants ont été remplacés par les yaks.

      La vue est panoramique: Jannu (7710m), Sobithongie (6670m), Phole Peak (6645m), Khabur (6332m), Sarphu Tangga (6433m) et les Sarphu I, II, III et IV !!

      Nuit en Lodge.

  • Jour 12 Kambachen-Lhonak (4 785m) 3 à 4h de marche - 9km

    • Les étapes sont de plus en plus courtes, de plus en plus éprouvantes et de plus en plus belles !!

      Nous suivons la vallée principale, traversant éboulis et moraines, et passons par la bergerie de Romtang à 4400 mètres. Le chemin se fait ensuite plus progressif jusqu'à Lhonak, à la croisée des vallées, glaciaires … Nous profitons de l’après-midi pour nous acclimater dans les hauteurs et peut-être apercevoir quelques mouflons et autres gypaètes. L’ours, le léopard ou le panda roux sont beaucoup plus discrets …

      Nuit en "bergerie-auberge" ou sous tente.

  • Jour 13 Lhonak – Pangpema – Lhonak (4 785m), 7h de marche, 17km

    • On va enfin le voir ce Kanchenjunga ! Nous partons donc pour Pangpema, départ de bonne heure afin d’éviter les changements météo, piquenique dans le sac, et encore une journée pendant laquelle nous allons en prendre plein les yeux !

      Il nous faut entre 3 et 4 heures de montée progressive, avec en ligne de mire dans le fond de la vallée les Dhroma Peak (6850m), Kirant Chuli (7366m), Nepal Peak (6910m) et Taple Shikar (6510m)!

      En chemin, nous traversons plusieurs pierriers et éboulis, sous les impressionnants Chang Himal (6750m) et Dhroma Peak (6850m) pour atteindre Pangpema, à plus de 5000 mètres.

      Nous voici enfin au pied de celui qui fut longtemps considéré comme le sommet du Monde!

      Trop de beautés d’un coup, on ne sait plus où poser le regard !! Images de haute montagne, souffle court, pieds froids, silence des hauteurs …

      Déjeuner à Pangpema, excursion vers le glacier du Kanchenjunga pour les plus courageux, et retour par le même chemin dans l’après-midi.

      Nuit en Lodge.

      Une jolie tradition fut instaurée le 25 mai 1955, lors de la première ascension victorieuse du monstre: l’équipe britannique emmenée par Joe Brown, Norman Hardie et George Band, par respect pour les croyances locales, s’arrêta quelques mètres sous le sommet. Cette expédition couronnait 50 ans d’échecs plus ou moins retentissants depuis la première tentative en 1899.

  • Jour 14 Lhonak - Ghunsa (3500m) 6 à 7h de marche, 19km

    • Journée de retour vers Ghunsa, de retour depuis les hauteurs, par le même chemin qu'à l’aller.

      Nuit en Lodge.

  • Jour 15 Ghunsa - Selele (4300m) 3 à 4h de marche, 9km

    • Nous remontons la vallée Yamtari, rive gauche, en traversant une superbe forêt de rhododendrons jusqu’au col du Tamo La à 3940m. Vues sur les pics Sarphu III, Khabur et Phole Peak.

      Puis la montée nous mène, moins raide, vers le col du Selele La à 4290m où nous posons nos sacs pour la nuit. Ce tronçon totalement inhabité nous promet un après-midi d’observation de la faune, riche et variée, mais aussi de découverte de la végétation d’altitude, sans parler des vues sur les chaînes au loin du Makalu et du petit Lumba Sumba, et plus près la chaîne du Sarphu.

      Nuit en Lodge

  • Jour 16 Selele-Tseram (3 870m) 4 à 5 heures de marche – 10 km

    • Nous marchons aujourd’hui en altitude, parmi rhododendrons nains et genévriers, et traversons les cols Sinion La (4440m), Mirgin La (4455m) et Sinelapche Bhanjyang (4640m) séparant les vallées de Ghunsa et de Simbuwa.

      Selon la météo pendant la nuit, cette journée peut s’avérer particulièrement fatigante, le chemin disparaissant sous la neige à plusieurs reprises et rendant la progression difficile.

      La descente après le Sinelapche Bhanjyang peut s’avérer compliquée avec la neige sur la première partie, jusqu’au lac de Jor Pokhari, moins raide ensuite en traversant une forêt de genévriers jusqu’au camp à Tseram.

      Les vues himalayennes au Nord nous offrent le Jannu, et le Lashar au loin près de la frontière tibétaine, puis après le passage du Sinelapche Bhanjyang, vue sur la suite de pics formant la frontière orientale du pays avec l’Inde : Les Kabru, Rathong, et Kokthang.

      Nuit en Lodge

  • Jour 17 Tseram - Ramche (4 580m) 3h de marche – 9km

    • Montée assez courte et progressive sur un chemin pierreux, avec le Rathong (6 679m) et les Kabrus (le plus haut des 4 pics culmine a 4753m) en ligne de mire, en longeant ce qui reste du glacier Yalung, jusqu'à Ramche et ses yaks à 4 580 mètres …

      Les odeurs de lande, la vue magique sur le mur naturel séparant Népal oriental et Inde, tout comme le froid mordant dès le début de soirée, nous rappellent que nous sommes en haute altitude !!

      Nuit en Lodge

  • Jour 18 Ramche - Oktang – Ramche (4 580m) 5 à 7h de marche

    • Nous partons passer la journée en altitude, au pied du géant !

      Nous montons à Oktang, jouir de la vue sur le Kangchenjunga, encore lui. Ou plutôt ‘des’ Kangchenjungas! Car depuis le Sud apparaissent autour de LA star, les majestueux Kangchenjunga Sud, Kangchenjunga Centre, et Yalung Kang, tous au-dessus de 8000 mètres! On retrouve aussi le Kangbachen et ses (seulement) 7903m … Les « Cinq Trésors des Neiges » !!!

      La journée se déroule selon notre forme du moment. Casse-croûte afin d’en profiter plus longtemps … Retour au camp avant la nuit.

      Nuit en Guest House.

  • Jour 19 Ramche-Tseram (3 870) 3h de marche

    • Nous quittons aujourd’hui définitivement la haute altitude. Mais à contrecœur et nous repartons tard dans la matinée après une dernière excursion.

      Nous rebroussons le chemin seulement jusqu’à Tseram, car la région que nous traversons est peu habitée et ne nous permet pas de dormir à Tortong dans des conditions correctes. Le programme évoluera avec l’amélioration des infrastructures d’accueil.

      Nuit en Guest House.

      En cas de blocage des cols du Sinon La et du Mirgin La lors de notre passage, ou de problème autre, les jours 17, 18 et 19 peuvent servir de jours de sécurité.

  • Jour 20 Tseram-Yamphudin (2 080m) 6h de marche

    • Nous retrouvons aujourd’hui les villages, mais goûtons d’abord au charme des forêts, innombrables dans cette région.

      Nous suivons la rivière Simbhuwa (que nous avons aperçu depuis Lelep, à la montée), et après une pause à Tortong, attaquons la montée vers le col de Lasiya Bhanjyang à 3350. La forêt de chênes, d’érables, d’épineux, et de rhododendrons résonne du chant des oiseaux, et les seules habitations sont des bergeries de bois, les kharkas, servant de lieu de pâturages aux éleveurs de buffles et moutons.

      Le chemin, entrelacé de racines, sera peut-être détourné au gré d’un glissement de terrain, fréquents dans cette région, de par les abondantes pluies de mousson.

      Après le col, descente raide dans la forêt toujours aussi dense, aux arbres immenses et recouverts de mousses et lichens. Les fougères et orchidées égaient notre chemin jusqu'à un petit pont de bois et un sentier un peu plus facile nous menant à Yamphudin, village mixte Gurung, Sherpa, Raï et Hindous, surplombant la rivière Amji. On retrouve les champs en terrasses et les jolies maisons peintes en rouge et blanc.

      Nuit en Guest House.

  • Jour 21 Yamphudin-Pumphhe Danda (1 860m) 5 à 6h de marche

    • Journée assez courte, faite de montées et descentes, à travers champs en terrasses et forêts mixtes. Nous traversons plusieurs ponts suspendus, véritables ‘lignes de vie’ des populations locales et marchons parmi les champs en terrasses.
      La région est l’habitat d’une faune variée et méconnue, dont le Panda Roux (ailurus fulgens) ou le Dhole (ou chien sauvage d’Asie, cuon alpinus), et un nombre impressionnant d’oiseaux.
      Nous croisons les villages de Ikhim, Sudap et le beau village Limbu de Mamankhe, où nous visitons le musée de la culture Limbu. Les maisons arborent les insignes de leurs clans respectifs et sont décorées des récoltes de maïs mises à sécher aux balcons de bois.
      Nous descendons maintenant à travers champs pour aller traverser la rivière Khaksewa et remonter pendant une heure jusqu'à notre étape du jour, Phumphe, d’où l’on aperçoit la chaîne Simhalila, frontière naturelle avec l’Inde.
      Nuit en Guest House.
  • Jour 22 Phumphe Danda-Kande Bhanjyang (2 130m) 5 à 6h de marche

    • Nuit en Guest House.

  • Jour 23 Kande Bhanjyang –Suketar (2 420m) 4 à 5h

    • Chemin du retour et nouvelle traversée de la Dudh Koshi sur un long pont suspendu, puis chemin plus plat pour rejoindre sur Chheplung, ses nombreux monuments votifs et son Gumba. Derniers moments de marche, nous arrivons à Lukla où nous passons la dernière soirée en compagnie de nos compagnons de marche. L’occasion pour faire la fête…

      Nuit en Guest House.

  • Jour 24 Suketar-Bhadrapur (50m) 12h de route

    • Réveil au pied des montagnes, sous les pins, et retour vers la chaleur ! Ce voyage dans le voyage a un charme en lui-même, avec son passage par les plantations de thé d’Ilam, les fonds de vallées et les cols, les routes à flanc de falaise. Les paysages défilent et c’est bien le début du retour vers la ’civilisation’, par la même route qu’à l’aller. Arrivée en soirée à Bhadrapur, bruyante, chaude et humide.

      Nuit à l’hôtel en chambre double, avec petit-déjeuner.

      IMPORTANT: Il est possible de rejoindre Bhadrapur en avion depuis Suketar, la fin de notre trek, et éviter ainsi une journée de route et une nuit dans la chaleur tropicale, en volant le jour même depuis le Teraï vers Katmandou.

      Une seule compagnie - pas des plus fiables - relie deux jours par semaine Suketar au Teraï, les horaires de vol peuvent être « fluctuants » et les connexions … tendues !!

      L’aérodrome de Suketar, traditionnellement impraticable durant 5 à 6 mois de l’année, pour cause d’embourbement de la piste, a été reconstruit et devrait permettre d’ouvrir une connexion directe Katmandou-Suketar qui nous fera gagner 2 jours de transport à l’aller et 1 jour au retour. Nous contacter.

  • Jour 25 Bhadrapur-Katmandou (1300m) 50mn de vol

    • Superbe vol d’une heure vers l’Ouest, en parallèle à l’Himalaya, pour un retour à Katmandou, la bruyante et odorante capitale. Installation à l’hôtel et après-midi libre.
      Nuit en hôtel, selon votre choix de catégorie.
  • Jour 26 Katmandou, visite de la vallée de Katmandou

    • Nous poursuivons notre découverte des trésors de la vallée de Katmandou: Patan, la « Ville de Beauté », avec ses innombrables temples et monastères bouddhistes; Bhaktapur, « la ville des dévots » où nous goûterons l’ambiance d‘un joyau de la vallée: On dit à son propos que cette ville peut vivre en complète autarcie.

      Nous déambulons parmi temples et cours intérieures, et visitons ateliers de potiers, de sculpteurs sur bois, une usine de papier traditionnel (le Lokta, daphne bholua), ainsi que le musée du cuivre. Déjeuner dans cette ville quasi piétonne. Retour à Katmandou en fin d’après-midi.

      Nuit en hôtel, selon votre choix de catégorie.

      Contactez-nous si vous désirez une journée de visites de la vallée de Katmandou:

      - Guide culturel anglophone ou francophone
      - Voiture réservée avec chauffeur
  • Jour 27 Départ

    • Selon l’heure de départ, matinée libre afin de préparer notre sac, terminer nos achats, et errer une dernière fois parmi les rues étroites du vieux Katmandou…

      C’est maintenant le moment de nous quitter, derniers bisous à l’aéroport, et aventure de retour !!!

      Attention: Votre guide a la responsabilité du bon déroulement de votre voyage, il peut de ce fait transformer certaines étapes afin de répondre à d’adverses conditions météo, politiques ou autres. Faites-lui confiance, cela fait aussi partie de l’aventure !!

Dates and Prices

Le tarif inclut

  • Tous les transferts en véhicule privé avec chauffeur.
  • 4 nuits d’hôtel 3 *** en chambre double avec petit-déjeuner, à Katmandou.
  • 1 nuit d’hôtel en chambre double avec petit-déjeuner, à Bhadrapur.
  • 2 journées de visites de la vallée de Katmandou, accompagnées par un guide culturel francophone.
  • Katmandou-Bhadrapur-Katmandou en avion.
  • Bhadrapur-Suketar-Bhadrapur en véhicule privé.
  • Permis nécessaires à ce trek,
  • 19 jours de trek « accompagnement & logistique »
  • L’équipe d’accompagnement durant le trek (ses salaires, assurances, repas et logement, transports et équipement).
    • 1 guide anglophone,
    • 1 porteur (Ils portent maximum 2X12kg / sac client).
    • 1 sherpa (assistant guide) à partir de 4 trekkeurs.
  • Carte topo de la région de trek.
  • Nourriture de bouche au-dessus de 3 000m (nous contacter pour le détail).

D’autres surprises …


Le tarif n’inclut pas

  • Les repas et logement pendant le trek (15-20€/personne/jour).
  • Assurances personnelles, visas,
  • Pourboires, location de matériel, etc …
  • Tout ce qui n’est pas mentionné dans « Le tarif inclut ».

Le tarif inclut aussi

  • Nos guides, sherpas et porteurs sont assurés auprès de l’assurance Shikar Insurance pour une prime de 300 000Rs.
  • Nos guides, sherpas et porteurs sont rémunérés entre 30 et 50% au-dessus de la moyenne du Népal.
  • Nos porteurs sont équipés par nos soins :
    • Chaussures & chaussettes de trek
    • Pantalon, veste et gants goretex doublés polaire
    • Cagoule polaire
    • Lunettes de soleil
    • Matelas (genre carrymat)
    • Sac de couchage laine polaire (nous sommes à notre connaissance les seuls au Népal à en fournir)
  • Nos guides et sherpas fidélisés ont accès à un fond de développement personnel (qui sert à payer leurs cours de langue, License de guide, formation 1ers secours, etc …) alimenté à hauteur de 50% par Azimut Nepal.
  • Vous recevez à votre arrivée une carte de réduction Azimut Nepal qui vous permet de réaliser vos achats (shopping trek et cadeaux au retour) rapidement et moins cher (réductions jusqu'à 20% sur tout article à prix fixe) dans une sélection de boutiques de

Thamel.


Fix Departure Dates are yet to be announced. If you are interested for this trip, please click the button below for the further inquiry.


Trip Inquiry

Book this trip as a private departure

for any group size, big or small

BOOK NOW