Demoslogan
French English    Blog   Liens

Kathmandu

2 jours

Trip Code: T001

Overview

Jour 1 : Pashupatinath – Bodnath – Swayambunath

Nous vous proposons de visiter trois des plus célèbres sites religieux et culturels du Népal.  

Pashupatinath (Le Seigneur Gardien du Troupeau)

Sanctuaire hindouiste situé sur une colline boisée dans l’Est de la ville, on raconte que le Dieu Krishna venait y séduire les bergères. C’est surtout pour tout népalais hindou, le lieu de crémation où finir sa course. Nous visitons les différents temples et sanctuaires repartis sur la colline. C’est aussi pour tout hindou dans le Monde, l’un des cinq sites sacrés où se rendre en pèlerinage.

Ne pas prendre de photos des crémations c'est faire preuve de sensibilité.

Imaginons qu’un groupe de touristes asiatiques débarque à l'enterrement d'un de nos proches et se mette à photographier ... 

Bodnath

Sanctuaire bouddhiste situé à cinq kms au Nord-Est de la ville, et autour duquel un quartier bouddhiste tibétain a vu le jour. La légende raconte qu’un fragment d’os du crane du Bouddha serait conservé au centre du Stupa, l’un des plus imposants d’Asie. La date de construction, pas plus que le nom du fondateur du Stupa, ne sont connus des historiens.

Nous observons et participons à la « Kora » (le rite de circumambulation autour du Stupa), puis grimpons les marches du Stupa pour en faire un tour et enfin visitons un monastère bouddhiste tibétain (Gompa).

Swayambunath (Seigneur né de lui-même) ou 'le Temple des Singes'

La légende raconte que le saint bouddhiste Manjushri, alors en méditation dans l’Himalaya, fut alerté par une intense lumière éclairant le ciel depuis la terre. Il sortit de sa retraite pour observer de plus près le phénomène magique et pour cela se rendit dans ce qui est aujourd’hui la vallée de Katmandou, alors couverte par les eaux d’un lac turquoise. La lumière émanait d’une ile au centre du lac et le grand Saint décida d’aller la voir de plus près. Afin de rendre la vallée aux humains, il trancha à l’aide de son épée de sagesse la colline fermant la vallée au Sud, laissant par là même s’écouler les eaux du lac. Les terres limoneuses ainsi découvertes offrirent aux humains une vallée fertile, plus tard nommée Népal. 

Le site de Swayambunath, révéré par bouddhistes et hindouistes de la vallée et situé sur une  colline dans l’Ouest de la ville, offre une vue panoramique sur la vallée et sur l’Himalaya tout proche (du Langtang au Gauri Shankar). Nous visitons le petit musée ainsi que les différents temples, chaityas et gompas, qui entourent le Stupa principal.

Jour 2 : Dharahara – New Road - Durbar Square – Ason (vieille ville de Katmandou)

Nous vous proposons de visiter à pied la grouillante, vivante et très humaine vieille ville de Katmandou. Nous déambulons parmi allées et cours intérieures dans ce qui représente le cœur et l’âme de la ville, aussi bien d’un point de vue culturel, historique, commercial que communautaire.  

Dharahara, la 'Tour de Bhimsen'

Cette tour de 61 mètres de haut, au style européo moghol, fut construite en 1825, sous le tout premier premier ministre du Népal, Bhimsen Thapa, en l’honneur de la reine Lalit Tripura Sundari. Construit à base de poussière de brique, de chaux, mais aussi de lentille noire et de caramel, l’édifice fut détruit par le tremblement de terre de 1934 et reconstruit deux ans plus tard par le premier ministre Juddha Shamsher. L’ascension des 213 marches du monument nous offre depuis son sommet une vue panoramique sur 360* sur la vallée de Katmandou.

New Road ou 'la nouvelle route'

La route du commerce par excellence, des bijouteries aux opticiens, de la téléphonie au textile, vous trouverez tout autour de cette route quasi royale puisqu’elle mène à la place du palais royal, Durbar Square.

Durbar Square ou la 'Place du Palais Royal'

Jadis nommée Népal, la vallée de Katmandou fut partagée par le roi Yaksha Malla entre ses trois fils, à la fin du XVème siècle. Cela annonçait le début d’une longue et ininterrompue série d’intrigues de palais, qui allait deux siècles plus tard mener à sa perte la dynastie Malla. Mais ce partage de la vallée allait aussi créer une émulation entre les cours de Kantipur (Katmandou), Lalitpur (Patan) et Badgaon (Bhaktapur) quant à savoir qui construirait la plus belle place royale …

Nous vous emmenons aujourd’hui au Durbar Square de Katmandou, classé au patrimoine mondial et parsemé de temples pagodes aux styles différents, dont le temple de Taleju, qui fut pendant longtemps la bâtisse la plus haute de la vallée. Il était en effet interdit de construire un édifice plus haut que ce temple, par peur de provoquer la colère des Dieux et, avec elle, une catastrophe sur la vallée.

Ason, la vieille ville de Katmandou

Un labyrinthe de ruelles étroites et de bâtiments Newars traditionnels, percés de tunnels menant vers d’improbables cours intérieures, théâtres de la vie de tous les jours dans la vallée de Katmandou: femmes prenant des bains de soleil pendant que leurs récoltes sont mises à sécher sur des nattes tressées, enfants jouant en ribambelles bruyantes, vaches tranquilles entourées de bandes de chiens. L’architecture offre aussi son lot de surprises: maisons traditionnelles aux fenêtres finement sculptées, coincées entre  bâtisses modernes plus étroites qu’en Hollande et monastères bouddhistes Newars. Stupas sacrés ou temples hindous, statues multi centenaires totalement inclues dans la vie citadine, quartiers regroupés par corporations (potiers, cardeurs de coton, enfileurs de perles, etc…), c’est un peu un saut dans le temps que nous vous proposons.

Dates and Prices

Le voyage inclut

  • Guide culturel anglophone OU francophone,
  • Véhicule privé avec chauffeur,

Fix Departure Dates are yet to be announced. If you are interested for this trip, please click the button below for the further inquiry.


Trip Inquiry

Book this trip as a private departure

for any group size, big or small

BOOK NOW